Mon chien est malade en voiture, que faire?

© ma-veto.fr | Cabinet vétérinaire à La Bouëxière

Selon une étude menée en 2008 dans l’Union Européenne, 1 chien sur 3 serait malade en voiture, et  3 chiens malades sur 4 l’ont été dès leur premier voyage, lorsqu’ils étaient encore chiots.

Le mal de transport est dû à une perturbation de l’oreille interne, causée par le mouvement de la voiture. Dans les cas les plus bénins, le chien manifeste seulement un certain inconfort : salivation, halètements, déglutitions fréquentes, agitation, tremblements, gémissements. Il peut aussi aboyer, vomir, déféquer et uriner dans la voiture.

 

Quelques astuces pour l’aider

La gravité des symptômes peut être diminuée en appliquant quelques mesures de bon sens :

Dés l’acquisition de votre chiot, habituez-le à la voiture, avec des trajets courts et fréquents, qui se terminent par un jeu ou une promenade.

Ne nourrissez pas votre chien avant le voyage, et aérer au maximum la voiture. Ne fumez surtout pas.

Arrêtez vous  régulièrement, promenez votre chien pendant les pauses, et donnez lui a boire.

Pour votre sécurité et  celle de votre animal, il est préférable que le chien soit attaché à l’arrière du véhicule, placé dans une cage de transport ou derrière une grille ou un filet adapté.

Si votre animal continue a souffrir malgré tout, on peut améliorer son confort par des traitements médicaux; des anti-émétiques, des calmants, des phéromones, des traitements homéopathiques. Si vous allez faire un long trajet, il vaut mieux tester le médicament avant, pour voir comment votre chien réagit, et éventuellement adapter le traitement.